Vidéo de présentation du Centre Laser

épilation laser lyon
ombre-banniere-page

Épilation laser définitive à Lyon

Lasers Dermatologiques est le spécialiste de l’épilation laser à Lyon. Vous trouverez sur ce site toutes les réponses aux questions que vous vous posez concernant l’épilation laser.

On utilise pour détruire le poil un laser (rayon lumineux). La lumière va traverser la partie superficielle de la peau sans faire de dégât et, lorsqu’elle rencontre en dessous le poil, il y a une interaction laser / pigment du poil avec libération de chaleur. Cette montée en température du poil va détruire le follicule pileux.

Après une série de séances, le résultat obtenu est de type définitif. Cependant, dans certains cas, quelques poils résiduels peuvent nécessiter un complément de traitement ponctuel. Les critères de performance sont :

  • La présence de poils épais et foncés, en sachant également que le poil fin ou le poil clair a une réponse beaucoup moins bonne (par exemple le duvet sur le visage).
  • Suivant les zones, la réponse varie également, la réponse la plus favorable étant obtenue au niveau des jambes, la réponse la plus lente sur le visage.

Au Centre Dermatologique, il est pratiqué un coût par séance et en fonction de l’usage du laser.

Lors de l’entretien initial, une somme de 50 euros vous sera demandée. Cette somme de 50 euros vous sera intégralement remboursée lors de la première session d’épilation lasers. En pratique, si vous réalisez les soins d’épilation laser dans notre Centre lasers, l’entretien initial est donc gratuit. De plus, un devis vous sera établi, à titre indicatif, la grille ci-dessous vous informe des tarifs pratiqués.

 

Par Zone (tarifs à titre indicatif par séance TTC) :

Maillot : » petit maillot »

100 €

Maillot : « échancré »

140 €

Maillot : « intégral »

160 €

Aisselles

100 €

Demi-jambes

300 €

Cuisses

320 €

Jambes entières

480 €

Ligne sus ou sous-ombilicale (si traitée avec maillot : 40€)

100 €

Bas du visage

135 €

Lèvre supérieure

70 €

Pointe du menton

70 €

Lèvre supérieur + menton

110 €

Aréoles mammaires

70 €

Avant-bras et coudes

140 €

Sillon interfessier (SIF) (si traité avec maillot : 40€)

100 €

 

Les forfaits « lasers dermatologiques’ : Incluant le maillot (tarif par séance TTC) :

Maillot intégral + SIF

200 €

Maillot « petit » + Aisselles

190 €

Maillot « échancré » + Aisselles

200 €

Maillot « intégral » + Aisselles

220 €

Maillot « intégral » + Aisselles + SIF

255 €

Maillot « échancré » + Cuisses

430 €

Maillot « intégral » + cuisses

440 €

Maillot « échancré » + demi cuisses  280 €
 Maillot « intégral » + demi cuisses 290 €

 

Incluant les 1/2 jambes (tarif par séance TTC) :

Demi-jambes + Maillot « échancré » 380 €
Demi-jambes + Maillot « échancré » + Aisselles 420 €

Incluant les jambes entières (tarif par séance TTC) :

Jambes entières + Maillot « échancré »

520 €

Jambes entières + Maillot « échancré » + Aisselles

530 €

Jambes entières + Maillot « intégral » + Aisselles

540 €

Par zone (tarif par séance TTC) :

Barbe entière

160 €

Haut du dos

190 €

Épaules

150 €

Dos entier

380 €

Jambes entières

490 €

 

Les forfaits « lasers dermatologiques » (tarif par séance TTC) :

Haut du dos + épaules

280 €

Dos entier + épaules

410 €

Torse + abdomen

380 €

Pour tout autre demande, un devis personnalisé vous sera établi.

Lorsque l’on veut détruire du poil par laser, on utilise un laser (rayon lumineux) dont la longueur d’onde a une bonne affinité pour le pigment. La lumière va traverser la partie superficielle de la peau sans faire de dégât et, lorsqu’elle rencontre en dessous le poil, il y a une interaction laser / pigment du poil avec libération de chaleur. Cette montée en température du poil va détruire le follicule pileux.

Actuellement les lasers les plus utilisés sont : 

• le laser Alexandrite (755 nm) 
 le laser Yag Long Pulse (1064 nm)

Il existe d’autres dispositifs correspondant à des lampes flash « filtrées » qui ne sont pas à proprement parlé des lasers.

De nombreux dispositifs de lumière filtrée ont été mis sur le marché ces dernières années, ils équipent habituellement des centres d’esthétique non médicalisés.

Il s’agit d’une technique qui concerne des longueurs d’ondes multiples,  donc moins spécifique qu’un laser et nécessitant de plus  nombreuses séances.

Les laser devant obligatoirement être utilisés en milieu médical, c’est  la garantie d’un traitement sécurisé par  un opérateur formé.

• Epilation à caractère médical :

Elle concerne habituellement des patientes ayant une pilosité anormale du visage et du corps (hirsutisme), souvent associée à une anomalie hormonale. Cette dernière doit faire l’objet d’une évaluation et d’une éventuelle correction, conjointement au traitement laser de la pilosité.

• Epilation à caractère de confort :

L’épilation par laser est devenue maintenant un traitement standard pour traiter à titre de confort toute pilosité gênante chez les femmes (jambes, bikini, aisselles…). 

• Cas particulier de la pilosité de l’homme :

Certains hommes souffrent d’une pilosité très dense et il est devenu de pratique courante de faire des séances laser pour plus de confort (voir également le paragraphe résultat).

Lorsque l’on veut traiter une zone, on va couvrir celle-ci d’impacts lumineux, sous forme de spots, dont la surface va jusqu’à 18 ou 20 mm de diamètre. Certains systèmes sont équipés de scanner (répartiteur de surface) qui permettent de traiter une plus grande surface par succession d’impulsions.

Il n’y a pas de réelle contre-indication. Le seul obstacle au traitement par laser est une pigmentation trop importante de la peau (soit peau brune ou métissée, soit après bronzage) et, dans ce cas, cela nécessite une réduction importante des paramètres (laser Alexandrite) ou fait préférer l’usage d’un laser plus sûr  ( YAG LP1064 nm).
En ce qui concerne les risques, les techniques d’épilation par laser se sont maintenant bien développées depuis les années 95 et le matériel est d’une grande sécurité . On ne retient pas de risque cicatriciel. Dans certains cas, il peut y avoir de petites modifications de coloration de la peau (notamment sur peau brune) qui sont très transitoires.

Il y a une certaine sensibilité liée à l’interaction du laser avec la peau. Cette sensibilité, qui traduit l’effet thermique recherché, doit être tout à fait acceptable. Dans le cas contraire, l’opérateur diminue les paramètres énergétiques du laser.

Il n’est pas utile que le poil soit très développé ; l’idéal est d’effectuer un rasage de la zone 3 à 7 jours auparavant pour qu’il y ait seulement une émergence du poil de 1 mm. Les 8 à 10 jours précédents la séance laser, aucune épilation mécanique (à la cire ou électrique) ne doit être faite, afin que le poil soit bien présent dans le follicule lors du traitement.

Après une séance laser, l’ensemble des poils est évacué. Il va y avoir une période de tranquillité absolue, qui varie selon les zones traitées, entre 2 mois (visage) et parfois jusqu’à 4-5 mois pour des zones où la réponse est plus favorable (jambes).
Un certain nombre de poils sont d’emblée détruits mais ceux qui ont échappé à un premier passage laser repousseront de façon synchronisée au bout de quelques mois. Il sera alors nécessaire d’effectuer un complément de traitement.

• sur le visage, c’est habituellement de 5 à 7 passages
• sur le bikini et les aisselles il faut prévoir en moyenne  5 à 6 passages
• sur des zones plus favorables, comme les jambes, en moyenne  3 à 4 passages.

Après une série de séances le résultat obtenu est de type définitif au niveau des poils du corps cependant dans certains cas, à distance, quelques poils résiduels peuvent nécessiter un complément de traitement ponctuel. Au niveau du visage on parle d’épilation « longue durée » car seuls les poils épais seront traités, les plus fins soumis à une influence hormonale pouvant s’épaissir et nécessité de nouvelles séances laser.

 

Il y a des critères de performance qui sont :

  • La présence de poils épais et foncés,
  • La zone traitée : les réponses les plus rapides sont habituellement obtenues sur les jambes (demi-jambes de l’esthéticienne). Sur le visage la réponse au traitement est plus lente.

 

Cas particuliers :

  • Le poil de type duvet : dans le cas de poils fins , il y a peu d’échange thermique avec le laser limitant la performance de celui-ci. Après une séance laser la dépilation est installée pour 4 à 5 semaines mais la repousse ne sera pas significativement réduite. Nous considérons d’une manière générale que le poil fin n’est pas une bonne indication de traitement par laser.

• L’épilation chez l’homme : il est très difficile de prévoir la qualité du résultat obtenu puisqu’il y a une opposition entre l’effet thermique du laser et la présence d’androgènes (hormones mâles) qui stimulent la repousse du poil. La réponse peut donc être variable ; certains patients ont une dépilation franche qui leur apporte beaucoup de confort, dans d’autre cas, le résultat est moins satisfaisant avec une réduction moins significative et donc la nécessité de multiples séances …

Oui, l’épilation laser est un acte médical. En effet, les lasers reconnus pour leur efficacité dans l’épilation sont des lasers de classe IV qui doivent être utilisés en milieu médicalisé.

Vous verrez un dermatologue qui déterminera :

• la faisabilité du traitement 
• l’absence de risque dans votre cas

Le coût des séances sera déterminé en fonction de la surface à traiter et un devis vous sera remis. 
Le dermatologue définira les paramètres d’utilisation du laser et l’acte sera effectué sous sa responsabilité. 

Pour plus d’informations, contactez le Centre Dermatologique ou parlez en à votre dermatologue.