Vidéo de présentation du Centre Laser

cicatrice lyon
ombre-banniere-page

Le traitement cicatrice à Lyon

Quel en est le principe ?

On a recours à une « laser-abrasion » qui réalise une destruction superficielle de l’épiderme permettant de corriger les imperfections cutanées.
  • Il s’agit, d’une part, des cicatrices d’acné à condition qu’elles ne soient pas trop en creux.
    Si c’est le cas, on effectue au préalable un relèvement de ces cicatrices par technique dite du « punch ».
  • Les cicatrices post-traumatiques peuvent faire l’objet d’une correction s’il existe un décalage des bords.

Suivant les cas on peut avoir recours à du laser CO2, à du laser Erbium et depuis peu à des lasers de nouvelle génération dits « lasers fractionnés ».

Nous disposons pour le traitement des cicatrices de plusieurs lasers dont le choix est adapté à chaque situation :

les lasers fractionnés :

les lasers non fractionnés :

Pour les surfaces réduites, la séance se fait après anesthésie par crème ou par anesthésie locale. Le médecin effectue alors de 2 à 4 passages par laser qui vont permettre la destruction de la partie superficielle de l’épiderme.

Dans le cas de traitement de l’ensemble du visage (CO2 Ultra Pulsé), il sera nécessaire d’avoir recours à une sédation générale, avec un passage en clinique d’une journée.

Elles sont marquées par un suintement, qui nécessite des soins locaux 2 à 3 fois par jour. On graisse bien la peau afin qu’il ne se forme pas de croûtelle. La cicatrisation est obtenue en 4 à 5 jours, mais il persiste un aspect rosé qui diminuera progressivement en quelques semaines.

Si les cicatrices sont importantes, la première séance permet une amélioration mais il est fréquent d’effectuer un deuxième voire troisième passage à distance.

La roseur post traitement est inévitable, elle s’atténue progressivement. Des modifications pigmentaires transitoires peuvent survenir, elles régressent en quelques semaines.

Celui-ci varie en fonction de la zone traitée, et du type d’anesthésie. Lors de la consultation préalable au traitement, le médecin en définit le coût et établit un devis précis.